La maison des Baillis à Rodemack

La maison des Baillis à  Rodemack

La célèbre maison des baillis de Rodemack, aussi appelée « petit château » fut construite vers le milieu du XVIe siècle par Christophe II, margrave de Bade, pour son épouse Cécilia de Suède, dont on peut dire qu’elle « défraya la chronique » de l’époque. « Margrave » était un titre de noblesse donné aux chefs militaires des marches (terme qui désignait une province frontalière). Le margraviat de Bade comprenait, dans le duché de Luxembourg, les seigneuries de Rodemack, Useldange et Hesperange.

En 1564, Christophe II de Bade-Rodemachern épousa Cécilia de Suède, dont la conduite n’avait pas toujours été à la hauteur des attentes de son père, le roi Gustav Vasa. Cécilia avait en effet été impliquée dans des scandales, le premier à l’occasion du mariage de sa sœur quand elle aurait, dit-on, eu une aventure avec le beau-frère de cette dernière. Christophe et Cécilia eurent 6 enfants, dont le premier, Edouard Fortuné, naquit en Angleterre en 1565. Cécilia avait entretenu une correspondance avec Elizabeth I et se lia d’amitié avec elle à son arrivée, nourrissant l’espoir vain de la voir épouser son frère Eric. Les relations entre les deux femmes se dégradèrent cependant en raison des dettes de Cécilia et de son mari qui menaient une vie particulièrement dispendieuse. Ils décidèrent de rentrer à Rodemack, mais virent tous leurs biens confisqués par leurs créanciers avant leur départ.

Après la mort de Christophe, Cécilia se convertit au catholicisme pour garantir ses droits sur les domaines de son défunt mari, dont les parents voulaient prendre le contrôle de ses biens.

Cécilia avait eu six fils de Christophe, mais, alors qu’elle était veuve depuis 4 ans, elle mit au monde une fille dont le père était sans doute le diplomate espagnol Francisco de Eraso qui avait suivi Cécilia à Rodemack après avoir été chassé de Suède. Pour étouffer le scandale, le fils aîné de Cécilia, Edouard Fortuné, l’obligea à placer sa fille dans le couvent de Lichtenthal à Baden-Baden. L’abbaye moniale cistercienne de Lichtenthal a été créée au XIIIe siècle à l’initiative de la margravine Ermengarde de Bade. Cécilia ne fut autorisée à revoir sa fille Charitas qu’en 1622, alors que celle-ci, devenue religieuse, était déjà âgée de 43 ans.

Le petit-fils de Cecilia, Hermann Fortuné, et son épouse Marie-Sidonie de Daun, fille du comte de Falkenstein, ont leur mausolée dans l’église St Nicolas de Rodemack.

Source :

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Pour recevoir toutes les actualités de Rodemack directement dans votre boîte mail

Etape 1 : Prenez connaissance de notre politique de confidentialité 

Etape 2 : Remplissez les champs ci-dessous

Etape 3 : Cliquez sur la case « j’accepte la politique de confidentialité » pour pouvoir valider votre inscription.

Etape 4 : Cliquez sur « je m’inscris » pour valider votre inscription. Un message en vert « Merci pour votre inscription » vous confirmera cette inscription.

Vous recevrez alors par e-mail nos prochaines publications. Pensez à vérifier si nos emails ne se trouvent pas dans vos spams (ou dans la section promotion pour les utilisateurs de GMail).

N.B. : Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer les actualités et informations de la Mairie de Rodemack. Utilisez le lien de désabonnement intégré dans la newsletter pour vous désinscrire. Votre adresse de messagerie ne sera en aucun cas communiquée à des tiers.

Menu